top of page

Portrait #26 - Jane Goodall, anthropologue et éthologue


Jane Goodall, 1934 - aujourd'hui



Née le 3 avril 1934 à Londres, Jane Goodall est une pionnière dans les recherches sur le rapport humain-animal. De nature rêveuse, elle a su faire de son rêve une réalité dans le monde scientifique qui n’était qu’exclusivement masculin à l’époque, elle est aujourd’hui une primatologue, anthropologue et éthologue reconnue dans le monde entier.


Pendant assez longtemps, la jeune femme ne quitta pas Londres malgré l’envie folle d’explorer le monde, ce qu’elle faisait à sa manière dans son jardin. Malgré son diplôme de second degré et l’enchaînement de travail, Jane Goodall n’arrivait pas à se payer des études universitaires.


Ses recherches scientifiques commencent lors de son invitation au Kenya par une amie, dans une ferme familiale. Elle mis tout l’argent qu’elle avait économisé dans son voyage en bateau et pris le large pour commencer sa nouvelle vie sur le continent africain, en mai 1956.


Ce voyage fut une révélation pour elle, lorsqu’en avril 1957, elle rencontra l’anthropologue et paléontologue Dr Louis S. B. Leakey, qui l’invita à devenir son assistante et à l’accompagner en Tanzanie.


Sous ses conseils elle décida d'étudier le comportement des chimpanzés. Ces observations ont permis à la science d’avancer grandement, car elle théorisé que les chimpanzés sont les « cousins » des humains.


Jane observa de nombreux points communs entre les humains et les primates comme les liens entre membres de la famille, l’établissement d’un langage pour communiquer entre eux etc…

Ces années d’observation et de recherche furent critiquées par les spécialistes de l’époque. Malgré tout, elle fut acceptée à l’université de Cambridge (l’une des rares personnes à avoir été accepté sans avoir de diplôme) et en sortit en 1965 avec un doctorat en éthologie (l’étude du comportement animal).


Toutes ses recherches et travaux depuis 1963, sont commandités par le magazine National Geographic.


Aujourd’hui, sa contribution s'élève à 165 000 heures de film, de photographies et surtout d’articles parus dans des magazines comme "My life among wild chimpanzees".

En 1977, Jane créa la fondation « Institut Jane Goodall », qui soutient les recherches sur la faune sauvage, sur l’éducation et la conversation animale.


En plus de ses recherches et de la création de sa fondation, ainsi que son combat permanent pour la sensibilisation des dangers de la pollution sur la faune, elle reçut beaucoup de prix comme le prix japonais Kyoto pour la science.


En 1995 elle est nommée par la reine Élisabeth II comme Commandeur de l’Empire Britannique, puis Dame Commandeur de l’Empire Britannique par le Prince Charles en 2004.


Aujourd’hui Jane Goodall vit toujours, son combat pour une sensibilisation écologique continue et ses travaux restent très importants pour la science.



Pour aller plus loin


Article : Biographie sur le site de l'Institut Jane Goodall disponible ici

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page