top of page

Portrait #21 - Madeleine Braun, femme politique et résistante


Madeleine Braun,

1907-1980



Madeleine Braun était une éditrice, femme politique et résistante française, née le 25 juin 1907 à Paris et morte le 22 janvier 1980 à Saint-Cloud.



Fille d’Albert Weill, directeur de société, et de Gabrielle Hirsch, artiste peintre, Madeleine Braun passe son enfance dans la bourgeoisie parisienne aisée et cultivée et fait des études de droit de Paris. Elle épouse Jean Braun, administrateur de société, en 1930.




Chargée en 1930 de l’organisation du service social de l’hôpital que dirige son beau-père, elle constate l’ampleur des inégalités sociales et son impuissance à les résoudre par la seule aide sociale.

La victoire du nazisme en Allemagne (1933) puis la guerre d’Espagne la font s’engager dans le Mouvement contre la guerre et le fascisme (mouvement Amsterdam-Pleyel) où elle est membre du Comité directeur, et surtout, au Comité international de coordination et d’information pour l’aide à l’Espagne républicaine.


Après un long séjour en Espagne, elle se retrouve à Paris. Elle devient membre des comités directeurs du Comité mondial des femmes et de la Ligue des femmes pour la Paix et la Liberté.


Fidèle à ses opinions antifascistes, elle rejoint dès 1940 la Résistance en zone sud.

Elle devient, en 1941, l'une des responsables du « Front national » ainsi que la rédactrice, puis la directrice du journal Patriote.

Son adhésion au Parti communiste en 1942 est l’aboutissement de son engagement politique. Malgré l’importance des risques, elle poursuit sa tâche d’intermédiaire de la Résistance communiste en échappant à l’arrestation. Elle est, en 1946, la première femme vice-présidente de l'Assemblée nationale constituante, fonction qu'elle occupe ensuite au sein de l'Assemblée nationale à quatre reprises.


Elle dépose plusieurs propositions de loi et intervient entre autres dans les débats sur l'égalité des femmes, la liberté de la presse ou encore le cinéma français.

Elle prend la défense des Républicains espagnols réfugiés en France à de nombreuses reprises. Son héritage politique et son courage ont marqué le féminisme actuel.



Pour aller plus loin


Article : Article biographique de Si, si, les femmes existent ! disponible ici


Livre : Femmes du XXe siècle. Quatrième semaine de la pensée marxiste, Paris, 20-27 janvier 1965


5 vues0 commentaire

Comments


bottom of page