top of page

Portrait #12 - Hubertine Auclert, journaliste, écrivaine et militante



Hubertine Auclert,

1848-1914


Hubertine Auclert, née en 1848, a une enfance et une éducation tranquille. Au décès de sa mère, elle devient indépendante financièrement et s’engage pour les droits des femmes.


Elle monte à Paris en 1873 et rejoint l’Association des droits des femmes, qui demande des changements concrets dans le code Napoléon en faveur de l'éducation, de l'indépendance économique pour les femmes, du divorce, du droit de vote, etc.




C'est la première à souhaiter que les femmes puissent concourir pour les emplois publics.

C'est aussi la première à mener campagne pour le contrat de mariage avec séparation des biens et partage des salaires.


En 1882, elle se réapproprie le terme de "féminisme", jusqu'ici méprisé par les détracteurs de la cause, pour lui donner une valeur positive et désigner la lutte pour améliorer la condition féminine. Le terme sera ensuite popularisé par la presse française en 1892 à l’occasion du « Congrès général des sociétés féministes » organisé à Paris.


Émigrant en Algérie en 1888, elle est choquée par le racisme et la violence du colonialisme français, et s’engage pour les droits des femmes algériennes.


En 1900, elle compte au nombre des fondatrices du Conseil national des femmes françaises, une organisation pour les groupes féministes français qui soutient bientôt le droit de vote des femmes.


Elle n’oubliera jamais les femmes algériennes et continuera des publications militant pour le droit des femmes arabes.

Elle a passé sa vie à se battre pour le droit de vote des femmes, leur égalité et leur éligibité, et décède en 1914.



Pour aller plus loin


Le Centre Hubertine Auclert est le centre francilien pour l’égalité femmes-hommes.

Il a pour principaux objectifs la promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes et la lutte contre les violences faites aux femmes à travers l’Observatoire régional des violences faites aux femmes. Il apporte de l'expertise et des ressources sur ces thèmes aux actrices et acteurs qui oeuvrent sur le territoire francilien.


Lien vers l'Observatoire régional des violences faites aux femmes : ici


10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page